Projet Continuum Bilan de la première année

Rappel du projet :

Nous vous l’avions présenté dans un article précédent, le projet Continuum consiste à concevoir une voiture fonctionnant à partir d’énergie électrique.
Pour cette première année, le travail a été réparti entre différents établissements au niveau international :

  • Le collège La Grange du Bois en proche collaboration avec le lycée Pierre Mendès France ;

  • Les lycées Janson de Sailly et Dorian à Paris ;

  • Le lycée professionnel D’artagnan à Nogaro ;

  • L’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace de Toulouse ;

  • L’université américaine de Boulder (dans le Colorado).

Chaque partenaire du projet a eu en responsabilité une partie différente de la conception du véhicule. Pour nous,  élèves du collège LGDB et du Lycée PMF, nous avions la responsabilité de la conception d’un volant connecté communicant avec un smartphone par bluetooth.

Sa fonction principale était d’indiquer au conducteur à quel moment accélérer, grâce à des signaux lumineux, afin de consommer le moins d’énergie possible.

A raison de 2 heures par semaine, nous nous sommes réunis pour réaliser ce projet.
Pour communiquer  avec nos différents partenaires, nous avons utilisé des outils collaboratifs afin :

  • D’échanger par l’intermédiaire d’un forum ;
  • De rédiger différents documents relatifs au projet sous la forme d’une infographie avec Genially
  • De mettre au point un modèle 3D du volant à l’aide du logiciel collaboratif ONSHAPE.

Conception mécanique

A travers la conception de ce volant, nous avons pu apprendre à dessiner en 3 dimensions sur le logiciel ONSHAPE. Ensuite, à partir de ces dessins, nous avons réalisé les éléments du volant en impression 3D ou en les usinant à l’aide d’une machine à commande numérique.

Conception électronique

Une fois la conception mécanique terminée, nous avons mis au point la partie électronique.

Le volant devait communiquer avec le pilote du véhicule. Pour cela, nous avons installé un bandeau lumineux.

Afin de communiquer avec les autres éléments de la voiture, les lycéens de Nogaro nous ont demandé de prévoir différentes connexions, notamment pour la commande d’accélérateur et de klaxon. Nous avons fait le choix d’un connecteur interne à la colonne de direction pour assurer cette fonction.

Programmation du volant

Enfin, vient la dernière partie, c’est-à-dire la programmation de la carte électronique (l’automate). Nous avons programmé cette carte afin qu’elle allume le bandeau lumineux en fonction des informations envoyées par le smartphone.

Afin de définir quand il faut accélérer ou non, le smartphone analyse les dénivelés du terrain et la forme du circuit (cette partie a été développée par les lycéens et les élèves-ingénieurs)

L’automate calcule le temps de réaction du pilote afin de le prévenir par anticipation s’il devient moins réactif.

Cliquez ici pour plus d’informations

Présentation à L’UNESCO

Le 29 mars 2018, nous avons eu l’opportunité de présenter notre projet à l’UNESCO à Paris lors de la semaine de l’apprentissage mobile. Cet événement étant international, nous avons donc été dans l’obligation d’assurer la présentation du projet en français mais aussi en langue anglaise.

Cela nous a également permis de rencontrer et échanger de vive voix avec nos collaborateurs des lycées parisiens mais aussi de réaliser une visioconférence avec les doctorants américains (qui ont gentiment accepté de se lever tôt en raison du décalage horaire).

Cliquez ici pour plus d’informations

Suite à cette grande journée, nous avons réalisé une vidéo pour remercier toutes les personnes rencontrées et de garder un souvenir durable et agréable.
Cliquez ici pour voir la vidéo

Fin de la première année

  • Finitions et envoi postal

Suite à notre passage à l’UNESCO, nous avons continué la fabrication des volants. Après avoir réalisé un exemplaire pour chaque partenaire, nous avons préparé leur envoi à Toulouse et aux Etats-Unis.

Nous avons préparé un colis peu ordinaire !

Un volant, une carte électronique, mais également quelques “goodies” (une carte postale, porte clés à l’effigie de la Grande Dame, un mot de remerciement…

 

Objectifs pour l’année prochaine

Fin d’année scolaire ne rime pas avec fin du projet !

Cette aventure se poursuivra l’an prochain avec, en plus des établissements scolaires de cette année :

  • Une classe entière de 3ème du collège qui sera impliquée tout particulièrement dans ce projet ;

  • Les anciens 3ème et futurs lycéens pourront collaborer à distance, en partenariat avec la médiathèque des Cités-Unies qui a accepté de rejoindre notre équipe.

Différentes améliorations de l’actuel prototype sont à l’étude dont notamment l’installation d’une communication radio longue distance et faible consommation afin de connaître en temps réel l’état du véhicule.

De plus pour permettre au plus grand nombre de connaître le projet, nous allons créer un MOOC, un format de cours en ligne gratuit pour expliquer en détail le projet mais également découvrir les différentes filières de formations qui sont disponibles après la 3ème.

Nous espérons également, mais sans aucune certitude pour le moment, qu’un doctorant américain puisse venir échanger et découvrir concrètement le projet dans le cadre d’un échange avec l’école d’ingénieurs toulousaine.

 Conclusion : A l’année prochaine !

 

Avez-vous bien suivi ? Voici un petit quiz pour le savoir !  cliquez ici

 


 

Comments are closed.